Ce qu'il faut savoir pour changer son chauffage

changer son chauffage

Le chauffage est un élément indispensable au quotidien. Cela est particulièrement vrai dans l’Oise où les températures peuvent descendre très vite sous la barre des 0 °C. En maison neuve, maison rénovée ou appartement, chaque foyer dispose d’un type de chauffage qui lui est propre : radiateurs électriques, chaudière au gaz, chaudière fioul, pompe à chaleur ou poêle à bois, etc. Mais qu’en est-il lorsque votre système de chauffage ne vous chauffe plus correctement ou devient beaucoup trop cher ? C’est le moment de se demander s’il ne serait pas plus économique de changer son chauffage.

Aujourd’hui, il existe de nombreux systèmes de chauffages différents. Chacun offre son lot d’avantages et s’adapte plus ou moins à certains types de logements. Pour vous aider à choisir le bon type de chauffage qui convient le mieux à votre budget et votre habitation, Batichauffe, chauffagiste dans l’Oise, vous accompagne dans votre projet de rénovation. Notre équipe se tient à votre disposition pour échanger avec vous sur vos besoins et vos attentes en termes d’efficacité énergétique, de confort thermique et d’économies d’énergie. Spécialiste des énergies renouvelables et chauffagiste RGE, nous sommes habilités à vous accompagner dans vos travaux de rénovation et d’installation de systèmes chauffants écologiques et économiques. Avec Batichauffe, profitez d’une expertise sur tous les types de chauffages, d’une équipe de terrain qualifiée et de tarifs avantageux sur différents produits de chauffage grâce à la diversité de nos partenariats.

Si vous souhaitez changer de chauffage mais ne savez pas par où commencer, voici un bref récapitulatif des principaux systèmes chauffants qui vous aideront peut-être à choisir le meilleur chauffage pour votre habitation. Pour profiter de nos conseils, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Les différents types de chaudières

Choisir une chaudière n’est jamais une chose facile lorsque l’on ne connaît pas vraiment les équipements. Avant de se tourner vers un type de chaudière en particulier, il faut prendre en compte plusieurs choses :

  • la taille de votre logement : plus votre logement est  grand et plus la chaudière devra être puissante,
  • le nombre d’habitants dans le logement et votre besoin en eau chaude,
  •  l’énergie utilisée souhaitée.
 Une fois ces points abordés, on peut alors commencer à répertorier les chaudières en deux premières catégories :
  • les chaudières murales et les chaudières au sol ;
  • les chaudières simples et les chaudières mixtes.
La différence entre les chaudières murales et les chaudières au sol réside principalement dans la puissance. Ainsi, une chaudière murale sera pratique et prendra peu de place. Elle sera particulièrement adaptée aux appartements et aux petites maisons ayant des plus petits besoins en chauffage. La chaudière au sol, elle, est robuste, plus volumineuse et donc plus puissante. Parfaitement adaptée pour chauffer les grandes maisons.

Quant aux chaudières simples et aux chaudières mixtes : la première ne sert qu’au chauffage tandis que la seconde réalise aussi la production d’eau chaude.

Maintenant, nous pouvons diviser les différentes chaudières selon l’énergie qu’elles utilisent : l’électricité, le fioul, le gaz ou le bois.changer de chauffage

Les chaudières électriques

Sans combustion, les chaudières électriques sont peu chères à l’achat mais peuvent être très gourmandes en électricité. Idéalement, la chaudière électrique est un bon complément d’un autre système chauffant tel qu’un plancher chauffant. Elle est adaptée aux petites surfaces du fait de sa grande consommation en énergie et du prix de l’électricité.

 

Les chaudières au fioul

C’est le système de chauffage le plus commun en France depuis des décennies. En effet, c’était un système de chauffage bon marché et pouvant chauffer de grandes surfaces, donc particulièrement adaptées aux maisons de campagne. Cependant, bien que les nouveaux équipements soient plus efficaces aujourd’hui et consomment relativement moins que les anciennes installations, le fioul est devenu une énergie relativement chère et sa combustion est polluante pour l’environnement. Il faut pouvoir disposer d’une cuve et s’attendre à devoir la faire remplir une à deux fois par an. Le coût du fioul étant indexé sur celui du pétrole et le fait que les chaudières fioul ne fassent pas parties des équipements de chauffage concernés par les aides de l’État amoindrissent les avantages que ce type de chaudière pouvait arborer il y a cinquante ans.
 

Les chaudières gaz

Il existe deux générations de chaudières au gaz : les chaudières gaz basse température et les chaudière gaz à condensation. Chacune possède ses avantages.
 

Les chaudières gaz basse température

Ce type de chaudière fonctionne à des températures plus basses que la majorité des autres installations. Elles modulent leur puissance pour s’adapter au mieux à vos besoins. Grâce à un rendement de 90 %, les chaudières gaz basse température permettent de faire entre 10 et 15 % d’économies par rapport aux chaudières standards.
 

Les chaudières gaz à condensation

Ces installations de chaudières sont particulièrement réputées aujourd’hui et sont en passes de devenir le système de chauffage courant de nos jours. Elles fonctionnent en récupérant la chaleur émise dans les fumées et préchauffent l’eau de la chaudière en récupérant la vapeur d’eau rejetée lors de la combustion.  Ce procédé leur permet d’arborer un rendement pouvant atteindre 110 %. Cette efficacité énergétique est reconnue par l’État qui a mis en place des aides financières pour aider les ménages à s’équiper de nouvelles chaudières plus efficaces thermiquement.
 

Les chaudières bois

 Considérées comme une source de chauffage propre, les chaudières bois bénéficient de plusieurs avantages financiers. Déjà, le bois est l’énergie la moins chère. Avec un coût à 0,059 € le kWh, les bûches permettent donc de se chauffer à moindre coût. Ensuite, ces chaudières bénéficient d’aides de l’État car leur empreinte carbone est faible. Les chaudières bois sont donc une bonne option financièrement lorsque votre habitation n’est pas raccordée au gaz de ville. L’inconvénient réside dans le fait de devoir charger manuellement les bûches, même si certaines chaudières possèdent un endroit de stockage leur permettant de s’alimenter en bûches de façon semi-autonome.
 
 
changer de chaudière

La chaudière, un équipement qui mérite toute notre attention

 Pourquoi rénover sa chaudière ? Dans un premier temps, pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, la forme la plus répandue d’intoxication mortelle en France. En plus de présenter un risque pour la santé, les vieilles chaudières sont extrêmement énergivores. Un problème dont bien peu de particuliers chauffés au gaz se rendent compte, jusqu’à ce qu’ils découvrent leur facture d’énergie. Au vu de la hausse des prix de l’électricité, du fioul et du gaz naturel ces dernières années, il est plus que jamais temps de se poser la question de la rénovation de sa chaudière.

Toute chaudière dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doit faire l’objet d’un entretien tous les ans. Sont ainsi concernées les chaudières :

  • au fioul,
  • au gaz,
  • au bois,
  • au charbon,
  • multicombustibles

En théorie, il est conseillé de rénover sa chaudière tous les 15 ans. Mais si vous sentez une baisse de performance à ce niveau, inutile d’attendre le dernier moment : il est fortement conseillé d’opter pour une nouvelle chaudière dès que les premiers signes de faiblesse se font ressentir chez l’ancienne. Changer son chauffage, c’est aussi un choix économique.

Prix du remplacement d'une chaudière et aides de l'État

Si beaucoup de propriétaires de chaudière hésitent à les rénover, c’est en grande partie à cause du prix : en effet, la rénovation d’une chaudière nécessite un budget assez conséquent : comptez entre 970 et 7 090 € selon le produit. Une dépense conséquente, mais qui peut être rapidement amortie par les économies réalisées grâce à la performance de la nouvelle chaudière. Il peut être avantageux dans la foulée, de changer de fournisseur d’énergie pour un moins cher afin de faire encore plus d’économies.

Par ailleurs, en fonction de votre situation, vous pouvez être éligibles à certaines aides et subventions et de l’État à la rénovation énergétique.

Toutes les aides financières pour le chauffage.

 

Vous aimerez peut-être aussi :