Votre chauffage est un élément indispensable au confort intérieur de votre logement. Sans cet équipement, pas de chauffage ni d’eau chaude. Mais comme pour de nombreux équipements, on ignore comment ça marche, du moment que ça marche. Jusqu’au jour de la panne. La durée de vie moyenne d’une chaudière murale est de quinze ans.  Nous vous conseillons d’être vigilent aux premiers signes d’usure dès la dixième année.

La chaudière, un équipement qui mérite toute notre attention

Pourquoi rénover sa chaudière ? Dans un premier temps, pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, la forme la plus répandue d’intoxication mortelle en France et aux États-Unis.  En plus de présenter un risque pour la santé, les vieilles chaudières sont extrêmement énergivores. Un problème dont bien peu de particuliers chauffés au gaz se rendent compte, jusqu’à ce qu’ils découvrent leur facture d’énergie… Au vu de la hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel prévue pour 2018, il est plus que jamais temps de se poser la question de la rénovation de sa chaudière.

Toute chaudière dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doit faire l’objet d’un entretien tous les ans. Sont concernées les chaudières :

  • au fioul,
  • au gaz,
  • au bois,
  • au charbon,
  • multicombustibles

En théorie, il est conseillé de rénover sa chaudière tous les 15 ans. Mais si vous sentez une baisse de performance à ce niveau, inutile d’attendre le dernier moment : il est fortement conseillé d’opter pour une nouvelle chaudière dès que les premiers signes de faiblesse se font ressentir chez l’ancienne.

Rénover sa chaudière : le prix et les aides de l’État

Si beaucoup de propriétaires de chaudière hésitent à les rénover, c’est en grande partie à cause du prix : en effet, la rénovation d’une chaudière nécessite un budget assez conséquent : comptez entre 970 et 7 090 € pour les dépenses. Une dépense conséquente, mais qui peut être rapidement amortie par les économies réalisées grâce à la performance de la nouvelle chaudière. Il peut être avantageux dans la foulée de changer de fournisseur d’énergie pour un moins cher afin de faire encore plus d’économies.

Par ailleurs, en fonction de votre situation, vous pouvez être éligibles à certaines aides et subventions et de l’État à la rénovation énergétique, dont fait partie le remplacement des appareils de chauffage :