Comprendre sa facture de gaz pour faire des économies d’énergie

chauffagiste oise

Véritable casse-tête administratif, la facture de gaz vous est envoyée tous les deux mois. Elle établit le lien créé entre vous et votre fournisseur d’énergie et fournit un descriptif complet de son montant. Comment décrypter sa facture de gaz ? Quels éléments y figurent et quels sont ceux qui doivent être surveillés de près pour réaliser des économies d’énergie ? Batichauffe, chauffagiste dans l’Oise vous explique tout pour comprendre votre facture de gaz.

La première page de votre facture de gaz naturel

Peu importe votre fournisseur de gaz naturel, la première page de votre facture contient déjà vos coordonnées, votre référence client et/ou votre numéro de contrat et les contacts de votre fournisseur. Vous trouverez ensuite un montant TTC à régler associé à votre consommation de gaz estimée ou réelle. La consommation de gaz se calcule en kWh. Enfin, les taxes et contributions fixées par l’État sont également inscrites (TVA, CTA, TICGN, etc.) ainsi que votre date de prochaine échéance, vos moyens de paiement et éventuellement le contrat auquel vous avez souscrit (qui peut parfois aussi apparaître au verso de votre facture).

Si vous êtes mensualisé, vous recevez une facture de régularisation lors de votre 12e mensualité, qui intègre la régularisation de votre compte en fonction de votre consommation réelle.

Lire le verso de sa facture d’énergie

Le verso de votre facture de gaz naturel est composé de votre type de contrat s’il n’a pas été mentionné au recto. Il s’agit des caractéristiques de votre abonnement. Vous y trouverez aussi : 

  • l’offre tarifaire à laquelle vous avez souscrite, 
  • votre classe de consommation (ou profil de tarification), 
  • votre Consommation Annuelle de Référence (CAR), 
  • votre zone tarifaire,
  • votre coefficient de lecture,
  • éventuellement le montant HT de votre abonnement.
chauffage écologique

La consommation annuelle de référence (CAR)

La consommation de votre gaz s’exprime kWh. Votre CAR, c’est une estimation de votre consommation de gaz sur un an. Elle permet de définir le contrat le plus adapté à vos besoins avec votre fournisseur d’énergie. Cette CAR est révisée tous les ans pour se rapprocher au maximum de votre consommation réelle.

Les classes de consommation

Pour les particuliers, la facture de gaz se divise en 4 classes de consommation. En fait, c’est un tarif de base définit pour chaque équipement qui utilise cette énergie dans votre maison. On retrouve :

  • Le Tarif de base : relatif à l’utilisation du gaz pour la cuisson uniquement (consommation inférieure à 1000 kWh).
  • Le Tarif B0 : pour la production d’eau chaude (chauffe-eau) en plus de la cuisson (consommation comprise entre 1000 et 6000 kWh).
  • Le Tarif B1 : pour la cuisson, l’eau chaude et le chauffage (chaudière gaz), (une consommation entre 6000 et 30000 kWh).
  • Le Tarif B2I : réservé aux gestionnaires de copropriétés (pour une consommation de gaz supérieure à 30000 kWh).

Note : Bien repérer son profil de consommation est essentiel, car le montant de l’abonnement et le prix du gaz au kWh varient selon votre profil !

gaz

La zone tarifaire

Votre facture de gaz dépend également de la zone tarifaire dans laquelle vous vous trouvez. Ainsi, en France, il existe 6 zones tarifaires et donc 6 prix différents pour le gaz. La zone 1 est la zone tarifaire la moins chère tandis que la zone 6 est la plus chère.

Le détail de votre facturation

Sur votre facture de gaz, vous allez retrouver le détail de la facturation. Il comprend :

  • Votre consommation de gaz en volume, exprimée en kWh et en m3 sur chaque période donnée.
  • L’éventuel décompte selon les heures creuses / heures pleines.
  • Le montant HT de votre consommation, c’est-à-dire la quantité de gaz utilisé, en kWh, multiplié par le prix unitaire du kWh.



Les taxes, contributions et la TVA applicable

Enfin, au montant HT affiché, il faut rajouter les taxes et la TVA applicable pour obtenir un montant TTC. Ces taxes sont fixées par l’État et sont les mêmes quelque soit votre fournisseur d’énergie. Tous les abonnés sont redevables de trois taxes sur le gaz. Elles sont :

  • La CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement). C’est une taxe sur le gaz naturel qui permet de participer au financement de la retraite du personnel relevant du régime de l’Industrie des énergies.
  • La TICGN (Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel). C’est le regroupement des anciennes CTSS (Contribution pour financer le Tarif Spécial de Solidarité)  et CSPG (Contribution au Service Public du Gaz ou contribution biométhane). Cette taxe est reçue par les douanes puis reversée en tant que recette au budget de l’État.
  • La TVA : elle est de 5,5% sur la CTA et de 20% sur le reste.

Pour calculer votre facture de gaz, vous savez donc maintenant tout ce que vous devez prendre en compte ! L’important étant de bien repérer votre profil de consommation et de suivre régulièrement votre consommation de gaz pour repérer toute surconsommation éventuelle.

Pour aller plus loin : La fin des tarifs réglementés du gaz, quelles conséquences ?