Faut-il éteindre son chauffage lorsque l’on part de chez soi ?

éteindre raidateur

Quand on part une nuit ou quelques jours, on ne pense pas tout le temps à éteindre son chauffage. Pourtant, couper le chauffage ou le diminuer en cas d’absence est très efficace pour réaliser des économies d’énergie.  Mais faut-il plutôt éteindre la chaudière ou les radiateurs ? Fermer les portes entre chaque pièce ou les laisser ouvertes pour que la chaleur circule ? Pas de panique, on vous explique tout ce qu’il faut savoir et ce que vous devez faire en cas d’absence pour réduire sa facture énergétique.

Baisser son chauffage de 1 °C réduit sa facture de 10 %

C’est l’écogeste numéro 1 dont on vous parle souvent chez Batichauffe (Montataire) et RSC Visery (Compiègne). La température idéale en journée se situe entre 19 et 20 °C dans les pièces à vivre et environ 17 °C la nuit dans les chambres. Si vous pensez à régler votre thermostat d’ambiance (connecté ou manuel) afin que cette différence de température soit faite entre le jour et la nuit, vous réaliserez déjà de belles économies de chauffage. Et puis, si vous avez l’habitude de chauffer à 21 ou 22 °C, essayez de baisser le chauffage d’un petit degré. Vous ne sentirez pas la différence niveau température, mais votre budget chauffage vous dira merci car c’est environ 10 % de moins que vous allez payer !

Notez aussi que s’il est inutile de chauffer toutes les pièces de la maison de la même manière, il n’en reste pas moins plus économique de chauffer les pièces inutilisées (comme les chambres d’amis par exemple). Il faudra cependant veiller à les chauffer un peu moins que les autres (15 °C environ). En effet, même si vous fermez les portes, l’air froid appelle l’air chaud, et vous perdrez plus d’énergie à voir votre chauffage s’envoler vers la pièce froide qu’à chauffer légèrement cette dernière.

Éteindre la chaudière ou les radiateurs en cas d’absence ?

Éteindre son chauffage en cas d’absence, est-ce une idée judicieuse ? Il y a ceux qui pensent qu’il vaut mieux garder la maison au chaud plutôt que de faire tourner la chaudière à fond à son retour. Et il y a ceux qui ne souhaitent pas chauffer un logement vide, et on les comprend. Alors, qui a raison ?

Eh bien cela dépend non seulement de votre installation de chauffage, surtout si celle-ci est âgée ou défectueuse, mais aussi de l’isolation de votre logement et de la température extérieure.

radiateur

Avec des radiateurs électriques ou une chaudière

De manière générale, si vous avez une chaudière gaz, une chaudière fioul (chauffage central) ou des radiateurs électriques, il sera intéressant de diminuer votre température de 2 °C en cas d’absence supérieure à 3 ou 4 h. Si vous êtes absent de votre logement plus de 5 h, vous pouvez réduire la température de 3 à 4 degrés. Avec un thermostat connecté ou programmable, vous pouvez programmer le démarrage des radiateurs ou de la chaudière avant votre réveil ou votre retour.

En cas d’absence prolongée de plusieurs jours, on pense à éteindre son chauffage : vous pouvez couper la chaudière et/ou les radiateurs. En revanche, attention : si votre logement est mal isolé ou en cas de grand froid (surtout dans l’Oise !), ne coupez pas totalement votre chauffage. Activez le mode hors gel de vos radiateurs électriques ou de votre chaudière afin d’éviter que vos canalisations ne gèlent.

Avec une PAC air/air ou un poêle à granulés

La particularité de la pompe à chaleur air/air, tout comme le poêle à granulés, c’est qu’ils réchauffent tous les deux très vite les pièces de manière homogène. Ce sont des systèmes de chauffage très réactifs en plus d’être déjà conçus pour être économiques. Dès lors, il est inutile de les maintenir allumés lorsque vous partez de votre domicile. Pour encore plus de confort thermique, équipez-vous d’un thermostat et réglez-le en fonction de vos absences et de vos présences. 

Ouvrir ou fermer les portes ?

Si vous chauffez votre logement à l'aide de radiateurs, il est plus économique de fermer les portes entre chaque pièce afin que la chaleur ne s'éparpille pas.

En revanche, si vous utilisez un poêle à bois ou une cheminée, et que vous disposez d'un logement sur plusieurs étages, il peut être intéressant d'ouvrir les portes afin que la chaleur monte et réchauffe les pièces d'en haut sans avoir à augmenter les radiateurs.

Avec un plancher chauffant

Si vous disposez d’un plancher chauffant, alors, oubliez tout ce que vous venez de lire ! Le plancher chauffant utilise l’inertie du sol et ne peut donc pas être éteint sur de courtes périodes. Cela serait contre-productif. En effet, le plancher chauffant, c’est un grand serpentin de tuyau d’eau chaude positionné directement dans une chape sur la dalle. C’est donc la chape qui sert de diffuseur de chaleur, et c’est grâce à cela qu’une chaleur douce et homogène dans toute l’habitation est possible. Mais voyez un peu comme le sol d’une maison est une grande surface à chauffer ! Le plancher chauffant est donc un système de chauffage qui prend beaucoup de temps pour que la maison atteigne une température ambiante idéale. 

En conséquences, il n’est pas fait pour s’allumer et s’éteindre à tout va. Il vaut mieux le laisser allumé lorsque vous vous absentez quelques heures. Vous pouvez diminuer la température de confort de quelques degrés seulement si vous vous absentez plusieurs jours. 

radiateur électrique

En résumé

Avec un chauffage central ou des radiateurs électriques, vous réaliserez des économies d’énergie en adaptant la température de consigne de votre chauffage la nuit et en cas d’absence. Éteindre son chauffage quand les températures sont encore douces, ou passer la chaudière ou les radiateurs en mode hors gel lorsque l’on part plusieurs jours est donc la meilleure solution à adopter pour réduire sa consommation énergétique et donc sa facture de chauffage. Attention cependant aux détenteurs du plancher chauffant qui doivent éviter de trop faire varier la température ambiante au risque de surconsommer inutilement.

Pour réaliser encore plus d’économies, les chaudières basse consommation et les pompes à chaleur sont des systèmes de chauffages très performants. Moins énergivores, utilisant des énergies renouvelables et conçus pour fonctionner de manière efficiente automatiquement (grâce à des outils issus de la domotique), ces installations de chauffage bénéficient en plus d’aides de l’État pour vous aider dans votre investissement. Pour plus d’informations, contactez-nous.

Batichauffe, chauffagiste Oise situé à Montataire (60) est spécialisé dans les énergies renouvelables depuis 2007.

Nous travaillons aussi bien avec des particuliers qu’avec des entreprises et des commerçants. Nous intervenons également au sein des administrations de l’Oise et du Nord Val d’Oise. Travaux de plomberie ou installation de chauffage ou de climatisation,  entretien chaudière ou dépannage, nous vous accompagnons pour obtenir le meilleur compromis entre un service qui répond à vos besoins et un prix adapté à votre budget. 

Basée à Montataire (60), notre société de plombier chauffagiste intervient sur les secteurs de :

Montataire : Creil, Nogent-sur-Oise, Laigneville, Villers-Saint-Paul, Verneuil-en-Halatte, etc.

Mello : Maysel, Saint-Vaast-les-Mello, Cramoisy, Foulangues, Ully-Saint-Georges, etc.

Saint Maximin : Saint-Leu d’Esserent, Villers-sous-Saint-Leu, Précy, Boran-sur-oise, Bruyères-sur-oise, Beaumont-sur-Oise, etc.

Gouvieux : Chantilly, Lamorlaye, Coye-La-Forêt, Vineuil-Saint-Firmin, Luzarches, Orry-la-ville, La Chappelle-en-Serval, etc.

Senlis : Chamant, Apremont, Aumont-en-Halatte, Fleurines, Villers-Saint-Frambourg, Rully, etc.

Vous aimerez aussi